Le Vignoble du Languedoc

Adossé aux contreforts des Cévennes, ailleurs niché aux pieds des Pyrénées, accroché au Massif des Corbières, lové dans un amphithéâtre de la Montagne Noire, ou là alangui en pente douce vers les étangs, le Vignoble du Languedoc étend ses 40 000 hectares où s’étirent 19 Appellations, pas un vin ne ressemble à un autre, si ce n’est cette constante depuis l’Antiquité : la Méditerranée. C’est d’elle que viennent la douceur des clairs hivers, la rousseur des étés chauds et secs, les arômes de garrigue et les vents porteurs d’embruns. 

En 30 ans, la main de l’homme a transformé le Vignoble Languedocien. Le Grenache, le Mourvèdre et la Syrah sont devenus les cépages vedettes des nouvelles plantations. La vinification séparée des cépages- et l’art de leur assemblage - puis les modes d’élevage paysagent à leur tour les A.O.C. du Languedoc pour offrir des vins structurés et épanouis. 

Et 2007 voit la consécration de tous ces efforts avec la reconnaissance officielle de l’
appellation régionale AOC Languedoc, appellation de référence et socle de réorganisation de l’ensemble de la gamme des AOC du Languedoc qui n’a d’autre ambition que de devenir la première AOC du plus grand vignoble du monde.

Les vins du Roussillon

Le Roussillon se présente comme un grand amphithéâtre, dominé par des hauteurs souvent difficiles à franchir, qui le séparent des provinces voisines, délimitées :

- au nord, par les pentes vertigineuses de la barrière calcaire des Corbières,
- à l'ouest, le cirque roussillonnais, qui est dominé par le massif du Canigou (2 785 m), entre les rivières du Tech et de la Têt,

- au sud, le massif des Albères et le Roc de France (1 450 m) qui marquent la frontière avec l'Espagne.

Le vignoble du Roussillon est, essentiellement connu pour ses VDN, ou, vins doux naturels.

Pourtant, moins connus, existent aussi des vins des 3 couleurs qui présentent portant un réel intérêt pour les amateurs de belles et bonnes bouteilles.

Les vins du Roussillon sont cultivés sur un seul département : les Pyrénées Orientales.

  Les Cépages :

Du cépage pour beaucoup la personnalité d'un vin et l'originalité d'une Appellation d'Origine Contrôlée.
Car si le travail du vigneron et l'influence du terroir sont bien sûr déterminants, c'est bien le cépage qui donnera vraiment le goût et la typicité au vin.

On distingue trois grands types de cépages en Roussillon : Rouges, Gris, et Blancs.
 
Cépages Rouges :
Carignan noir, Cinsault, Grenache noir, Lladoner Pelut, Mourvèdre, Syrah

Cépages Gris :
Grenache gris

Cépages Blancs :
Grenache blanc, Macabeu ou Macabéo, Malvoisie, Muscat à petits grains, Muscat d'Alexandrie dit Muscat Romain, Marsanne, Roussanne, Vermentino.

Ces cépages ne sont pas vraiment « originaux » et sont mêmes pratiquement identiques à une grande partie de ceux du Languedoc ; ils différent donc essentiellement dans  leur volumes, l’accent étant principalement porté sur des cépages produisant des vins doux (VDN et VND) : la famille des Muscats et la Malvoisie notamment.

Les arômes  que l’on retrouve dans ces cépages sont principalement :

- pour les vins blancs :

Des arômes de fruit (abricot, litchis, pêche blanche, pomme, poire, figues fraîches) et d’amandes, de noix et de noisettes, de raisin ; des arômes floraux (narcisse, iris, aubépine, chèvrefeuille) ; des arômes d’épices et de sucré (miel, cire d’abeille).

- pour les vins rouges :

Des arômes de fruits noirs et rouges (cassis, griotte, framboise) ; des arômes de banane dus au Carignan notamment, et des arômes épicés et poivrés.

Dans une phase tertiaire, on trouve enfin des arômes de pruneau, de rancio, de réglisse, de fruits compotés voire kirschés.


Les Cépages :

Du cépage pour beaucoup la personnalité d'un vin et l'originalité d'une Appellation d'Origine Contrôlée.
Car si le travail du vigneron et l'influence du terroir sont bien sûr déterminants, c'est bien le cépage qui donnera vraiment le goût et la typicité au vin.

On distingue trois grands types de cépages en Roussillon : Rouges, Gris, et Blancs.
 
Cépages Rouges :
Carignan noir, Cinsault, Grenache noir, Lladoner Pelut, Mourvèdre, Syrah

Cépages Gris :
Grenache gris

Cépages Blancs :
Grenache blanc, Macabeu ou Macabéo, Malvoisie, Muscat à petits grains, Muscat d'Alexandrie dit Muscat Romain, Marsanne, Roussanne, Vermentino.

Ces cépages ne sont pas vraiment « originaux » et sont mêmes pratiquement identiques à une grande partie de ceux du Languedoc ; ils différent donc essentiellement dans  leur volumes, l’accent étant principalement porté sur des cépages produisant des vins doux (VDN et VND) : la famille des Muscats et la Malvoisie notamment.

Les arômes  que l’on retrouve dans ces cépages sont principalement :

- pour les vins blancs :

Des arômes de fruit (abricot, litchis, pêche blanche, pomme, poire, figues fraîches) et d’amandes, de noix et de noisettes, de raisin ; des arômes floraux (narcisse, iris, aubépine, chèvrefeuille) ; des arômes d’épices et de sucré (miel, cire d’abeille).

- pour les vins rouges :

Des arômes de fruits noirs et rouges (cassis, griotte, framboise) ; des arômes de banane dus au Carignan notamment, et des arômes épicés et poivrés.

Dans une phase tertiaire, on trouve enfin des arômes de pruneau, de rancio, de réglisse, de fruits compotés voire kirschés.


Cépages Rouges :
Carignan noir, Cinsault, Grenache noir, Lladoner Pelut, Mourvèdre, Syrah

Cépages Gris :
Grenache gris

Cépages Blancs :
Grenache blanc, Macabeu ou Macabéo, Malvoisie, Muscat à petits grains, Muscat d'Alexandrie dit Muscat Romain, Marsanne, Roussanne, Vermentino.


Ces cépages ne sont pas vraiment « originaux » et sont mêmes pratiquement identiques à une grande partie de ceux du Languedoc ; ils différent donc essentiellement dans  leur volumes, l’accent étant principalement porté sur des cépages produisant des vins doux (VDN et VND) : la famille des Muscats et la Malvoisie notamment.

Les arômes  que l’on retrouve dans ces cépages sont principalement :

- pour les vins blancs :

Des arômes de fruit (abricot, litchis, pêche blanche, pomme, poire, figues fraîches) et d’amandes, de noix et de noisettes, de raisin ; des arômes floraux (narcisse, iris, aubépine, chèvrefeuille) ; des arômes d’épices et de sucré (miel, cire d’abeille).

- pour les vins rouges :

Des arômes de fruits noirs et rouges (cassis, griotte, framboise) ; des arômes de banane dus au Carignan notamment, et des arômes épicés et poivrés.

Dans une phase tertiaire, on trouve enfin des arômes de pruneau, de rancio, de réglisse, de fruits compotés voire kirschés.


Chapitre Vin -  Club Vinifera

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé - A consommer avec modération