Chapitre Vin -  Club Vinifera

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé - A consommer avec modération


10ème saison Soirée du 12 janvier 2017



Les Climats du vignoble de Bourgogne

Depuis le 4 juillet 2015, les Climats du vignoble de Bourgogne ont rejoint la Liste du Patrimoine mondial. Ce Patrimoine mondial est l'un des différents programmes conduits par l'UNESCO. Il encourage la protection et la préservation de sites culturels, naturels et mixtes.

Tout un programme !

Comme on dit en Bourgogne, « quand on parle d'un climat, on ne lève pas les yeux au ciel, on les baisse vers la Terre » (référence Bernard Pivot)

Un Climat en Bourgogne, « c'est un terroir viticole associant parcelle, cépage et savoir-faire ».

Nous aurons bien entendu un peu de théorie, mais évidemment et surtout, des vins de cette merveilleuse région autour d'un repas.

Les Vins dégustés au cours de cette soirée seront présentés à l’issue de la réunion.



Vue aérienne du Clos de Vougeot

Photo Jean-Louis Bernuy


A voir, 2 films, sur les climats et La Bourgogne vue du ciel

Cliquez sur la photo


Nicolas Rolin, fondateur des Hospices de Beaune

Photo Armelle


Les Climats en Bourgogne

Le Climat, c’est la définition bourguignonne du Terroir. Les Climats sont des parcelles de terre précisément délimitées, bénéficiant de conditions géologiques et climatiques spécifiques qui, combinées au travail des hommes et « traduits » par les deux grands cépages, Pinot Noir pour les vins rouges, Chardonnay pour les vins blancs, ont donné naissance à une exceptionnelle mosaïque de crus hiérarchisés et mondialement réputés.

Chaque Climat et lieu-dit bénéficient d’un relief, d’une exposition, d’une altitude et d’une végétation unique qui le caractérise. Il en est de même pour la nature géologique des sols et sous-sols qui alternant marne, calcaire, argile, d’origine marine du Jurassique.

En Bourgogne, un climat n’a rien à voir avec la météorologie : il s’agit d’un terroir viticole associant parcelle, cépage et savoir-faire. Le terroir est orienté à l'est sur une pente douce. Avec des sols argilo-calcaires et mêlés de limon, il possède très souvent le niveau d'un bon premier cru.

Chaque Climat de Bourgogne est une parcelle de vigne, soigneusement délimitée et nommée depuis des siècles, qui possède son histoire et bénéficie de conditions géologiques et climatiques particulières. Chaque vin issu d’un Climat a son goût et sa place dans la hiérarchie des crus (Appellation Régionale, Village, Premier Cru, Grand Cru). Les Climats sont plus de 1000 à se succéder sur un mince ruban courant de Dijon à Santenay, au sud de Beaune ; certains répondant à des noms illustres comme Chambertin, Romanée-Conti, Clos de Vougeot, Montrachet, Corton, Musigny...

En Bourgogne, quand on parle d’un Climat, on ne lève pas les yeux au ciel, on les baisse sur la terre

Et quel rapport avec l’Unesco et le Patrimoine mondial  ?

Les climats sont des parcelles de vignes précisément délimitées sur les pentes de la côte de Nuits et de Beaune, au sud de Dijon. Elles se distinguent les unes des autres par leurs conditions naturelles spécifiques (géologie, exposition, cépage...) qui ont été façonnées par le travail humain et peu à peu identifiées par rapport au vin qu'elles produisent. Ce paysage culturel est composé de deux éléments : le premier couvre des parcelles viticoles, les unités de production associées, des villages et la ville de Beaune. Cette première composante représente la dimension commerciale du système de production. La seconde composante est le centre historique de Dijon qui matérialise l’impulsion politique donnée à la formation du système des climats. Le site est un exemple remarquable de production viti-vinicole développé depuis le haut Moyen Âge.


Terroirs d'histoire et d'excellence  Trésor pour l'humanité

Les climats de Bourgogne attestent la construction historique d’un territoire viticole, dont les parcelles sont précisément délimitées, qui expriment le fait culturel qu’une communauté humaine a choisi la référence du lieu (le climat) et du temps (le millésime) comme marqueur de qualité et de diversité d’un produit qui résulte de l’œuvre conjointe du potentiel naturel et du travail humain. Les climats représentent l’interaction humaine avec un environnement naturel spécifique placée sous les influences des pôles urbains de Dijon et Beaune. La reconnaissance des propriétés spécifiques des parcelles de terre et l’établissement progressif des climats se matérialisent par des limites séparatives toujours en place (clos, amas de pierre, (murgers), haies, chemins, etc. et attestent les spécificités de chaque climat. Le patrimoine bâti des villes de Dijon et Beaune témoignent de la construction de la viticulture : il est constitué d’édifices signifiant le pouvoir et la représentation des institutions qui gouvernent le territoire viticole et sont étroitement liées aux lieux de production et de vie des acteurs de la viticulture. Depuis deux millénaires, la persévérance des hommes alliée au caractère unique des conditions naturelles ont fait de ce site le creuset exemplaire des vignobles de terroirs.

Malgré la proximité de l’autoroute A6, la croissance urbaine survenue dans des zones délimitées et quelques modifications du paysage, le bien conserve un niveau d’intégrité satisfaisant. La structure cadastrale n’a jamais été affectée de manière importante comme le démontre les études historiques.

Témoin vivant d’un environnement naturel spécifique qui a été valorisé par une communauté humaine stable, l’authenticité des climats de Bourgogne se manifeste par la permanence et la vitalité de la vocation vinicole et viticole millénaire.

Climats de Bourgogne.pdf Climats et lieu-dits Bourgogne.pdf Le vignoble de Bourgogne vu du ciel.mp4 Les Climats de Bourgogne.mp4 Les Vins dégustés au cours de la soirée

En apéritif avec des gougéres un Crémant de Bourgogne de Louis Bouillot

Chardonnay, Pinot Noir, Gamay, Aligoté

À l’œil, une robe brillante jaune pâle aux reflets verts offre une belle limpidité.

Le nez est complexe, il débute sur des parfums fruités puis s’ouvre sur des notes florales.

En bouche, une attaque fraîche et franche, la rondeur des fruits rouges, la vivacité des touches d’agrumes, puis une finale toute en élégance pour un Crémant de Bourgogne vif et généreux


2 documents à consulter

 Avec le fromage, un « Crémeux de bourgogne » un Chardonnay du Domaine Michelot, 2010

DOMAINE MICHELOT | Viticulteurs à Meursault | 31 rue de la Velle 21190 Meursault | 03.80.21.23.17

6 générations

19 hectares en plusieurs parcelles

À apprécier…


En entrée vec un jambon persillé un Meursault de la Famille Picard, 2008, de Chassage-Montrachet

Propriétaire du Domaine du Château de Chassagne-Montrachet, la maison possède environ 135 hectares de vignes en Bourgogne sur plus de quarante appellations et à travers 5 domaines, depuis la Côte Chalonnaise jusqu'à Gevrey-Chambertin. On retiendra les Grands Crus Bâtard-Montrachet, le Clos de Bèze, Charmes-Chambertin, le Clos de Vougeot et même des Chateauneuf-du-Pape…

Le château de Chassagne-Montrachet possède de magnifiques caves des 11ème et 14ème siècles.


Un Pommard 1er cru Clos de Verger, Domaine Billard-Gonnet 2007

Prix moyen constaté : 36€

Très bonne année

Robe pourpre très belle

 Framboise, fraise, floral au nez

 Tannique comme un pommard, une bouche pleine, de fruits mûrs



Un Marranges 1er Cru La Fussière, de Jean-François Bachelet, 2009

2009 : Année exceptionnelle

sols principalement argilo-calcaires et bien orientés

Vieilles vignes

Un vin puissant qui allie fermeté et rondeur, avec des notes de petits fruits comme la framboise.

Sa bouche, fraîche et réglissée, est légèrement grasse, avec des tanins lisses et soyeux.

Cette bouteille est taillée pour la garde, une dizaine d’années voir plus selon les millésimes.


Avec un bœuf Bourguignon

Avec le dessert, une Flamusse aux poires

Un Cotes de Gascogne 2012

Moelleux

Domaine Tariquet


Espace

Adhérent

Espace Adhérent